jeudi 5 octobre 2017

Bigarrures de roches

"Tous ces souvenirs ajoutés les uns aux autres ne formaient plus qu’une masse, mais non sans qu’on ne pût distinguer entre eux –entre les plus anciens, et ceux plus récents, nés d’un parfum, puis ceux qui n’étaient que les souvenir d’une autre personne de qui je les avais appris- sinon des fissures, des failles véritables, du moins ces veinures, ces bigarrures de coloration, qui dans certaines roches, dans certains marbres, révèlent des différences d’origine, d’âge, de « formation »." Marcel Proust, Du côté de chez Swann, p. 184.


                                                    Bigarrures de roches, 50x50, 2017.
                                         Acrylique, pigments, vernis, mortier, papier, liant...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire